Les Jeux du Pouvoir

 
Mise à jour samedi 07-Jan-2017
 
 
-
 

  Le Saviez-vous ?
Lancelot Argine Alexandre
     
Hector Rachel César
     
Lahire Judith Charles
     
Hogier Pallas David

  12

Les Quatre Grands Pouvoirs

  Les Rois :

Alexandre (pouvoir grec) représente Alexandre Le Grand (356 - 323 avant Jésus Christ)

César (pouvoir romain) représente Jules César, 1er empereur romain (101 à 44 avant Jésus Christ)

Charles (pouvoir français) à l'origine cette carte était appelée Charlemagne. Le roi de France, Charles VII (1403 - 1461) est probablement à l'origine de cette "débaptisation"  pour qu'elle le représente lui-même.

David (pouvoir juif) représente le roi David, 2e roi hébreu (? 1015 à 975 avant Jésus Christ) qui prit Jérusalem et en fit sa capitale. Il s'illustra dans son combat contre Goliath.

 

 

Les Quatre Grands Pouvoirs

  Les Dames :

  ARGINE ( grecque ou biblique ?). Elle représente Marie d’Anjou, femme de Charles VII et mère de Louis XI (1400-1455).

  RACHEL (épouse de Jacob, mère de Joseph et de Benjamin). Elle représente Agnès Sorel (1422-1450), la « Dame de la Beauté » du nom du domaine de Beauté sur Marne, que Charles VII lui avait donné.

  JUDITH (héroïne du livre biblique qui porte son nom). Elle représente Isabelle de Bavière (1371-1435), reine de France, femme de Charles VI et plusieurs fois régente, mère de Charles VII.

  PALLAS (épithète de la déesse Athéna, déesse grecque de la pensée , des arts et des sciences.

Elle représente Jeanne d’Arc (1412- 1431).

 
 

Les Quatre Grands Pouvoirs

  Les Valets :

  LANCELOT, représente Lancelot du Lac, l’ un des principaux héros des « Romans de la Table ronde » de Chrétien de Troyes (vers 1200).

  HECTOR, représente Hector de GARLANDES (vers 1400, 1440 ?), capitaine de l’ armée de Charles VII et son fidèle conseiller.

  LAHIRE, représente Etienne de Vignolles (vers 1390, 1444). Surnom de ce capitaine qui commandait l’armée qui délivra Orléans en 1429.

  OGIER, représente Ogier le Danois, héros d’une chanson épique rattachée à la geste de Daon de Mayence (début du 9ème siècle).

      D’après Jacques Villeneuve